03 octobre 2017

Brasserie à l'honneur dans le foodbook Omnivore 8

La brasserie proche
White Frontier

Dans leur brasserie, nommée White Frontier en écho à la montagne, la bande à Xavier De Le Rue (multichampion du monde de freeride) et Nicolas Roberti (issu de la publicité) se lance dans la confection de bières typées avec une certaine rondeur. Aux brassins, c’est le génie de Chris Treanor, maître brasseur irlandais, qui dompte avec folie et rigueur les différents houblons pour élaborer des recettes d’une justesse et d’une finesse exemplaires.
Aujourd’hui, ils développent trois gammes distinctes : la Core, la Pro (en résonance avec le circuit pro de freeride, cher à Xavier) et la Lab, constituée de dix recettes. Lors du Mondial de la Bière à Paris, deux de leurs dernières créations étaient disponibles à la pression : la Raspberry Melba, sur une base de sour, et la Mango Gose. Leur Amor Fati (IPA) et leur Freeride World Tour (New England pale ale citra single hop) ont remporté des médailles d’or au concours. Nichée dans les vallons suisses des Alpes, à quelques kilomètres du mont Blanc, la brasserie tourne à 100 % à l’énergie solaire.

thibautwhitefrontier.jpg

 

La brasserie rebelle
Brussels Beer Project

Ce sont les rois du musicpairing. Pour faire simple, ils ont trouvé un cinquième ingrédient, le son, pour faire de la bière. Aux platines, pardon, brassins, Yves Leboeuf et sa chevelure toute dreadlockée. Le Rémois, maître brasseur de BBP a la vanne facile, le discours volontiers pédago et l’oreille sensible.
Ils ont mis un petit temps à séduire, mais ils y sont arrivés. Aujourd’hui BBP affiche vingt recettes et jusqu’à 750 000 bouteilles par an. Le Finistérien Sébastien Morvan et le Bruxellois Olivier de Brauwere ont fait fort en 2013. Trentenaires pleins de sève, l’ancien trader, collègue de Jérôme Kerviel à sa grande époque Société Générale, et son acolyte, ont fondé leur brasserie à Bruxelles, « au cœur d’un savoir-faire fantastique ». Quel est le projet ? « Faire des bières atypiques, qui sortent des sentiers battus, en privilégiant les collaborations. Avec les brasseurs du monde entier, avec le public… » Avec des musiciens.
La piste « Eternity », sur l’album « Voyager » du Dijonnais Vitalic et son electro rétro-futuriste a donné vie à… Eternity, une gose calquée sur les notes d’un gin tonic (concombre, genièvre), boisson favorite du musicien. Rebelote avec Editors, groupe d’indie rock britton, dont le titre « Salvation » sur l’album « In Dream » a produit une dark ale infusée à l’Earl Grey.

IMG_0057.JPG

La brasserie lointaine
Trou du Diable

5 389,93 kilomètres séparent Shawinigan, en Mauricie, de la Maison de la Mutualité, à Paris. Une distance qui s’est rétrécie le plus naturellement du monde lors du Mondial de la Bière, où la brasserie canadienne Trou du Diable (TDD), fondée en 2006, a fait son petit effet.
Isaac Tremblay himself était là, pour cette première. Cofondateur (avec André Trudel, Luc Bellerive, Franck Chaumanet et Dany Payette) de la microbrasserie la plus dynamique du Québec avec son brouepub, sa table et son usine de production et de distribution, le musculeux patron aux allures de rocker a la force tranquille du crafteur qui a réussi. 
En 2012, TDD s’est doté de 800 fûts de chêne pour faire vieillir ses recettes. Ainsi, l’Ours Brassin 14, par ailleurs récompensée d’une médaille d’or au concours MBière du Mondial, a vieilli en fûts de banyuls, et la Buteuse en fûts de calvados. 
En dix ans, la productivité de TDD a été multipliée par 25, la brasserie emploie aujourd’hui une centaine de personnes, exporte 15 % de sa production dans le monde et s’implique culturellement et socialement dans la vie de Shawinigan. Après tout, la légende dit que quiconque tombe dans le trou du diable, cette formation géologique de la région, sorte de tunnel sans fin au fond des chutes de Shawinigan, n’en ressort jamais (à l’image du père Buteux, dont l’histoire a inspiré TDD pour sa Buteuse). Ce qui convient parfaitement à Isaac et sa bande. 
 
 
Illustrations Clément Charbonnier Bouet
Photo : Caspar Miskin

Partager cette page :

© 2017 Tous droits réservés.  Mentions Légales